Les VDN s’invitent à la Foire du Livre de Bruxelles !



Du 22 au 25 février, Bibliothèques sans Frontières et les Voyageurs du Numérique étaient présents à la Foire du Livre de Bruxelles, organisée sur le site de Tour & Taxis. Retour sur les moments forts de ces quatre jours de sensibilisation des publics, aux problématiques du code et de la littératie numérique.

Initiation auprès des scolaires

Jeudi et vendredi ont été consacrés à l’animation d’ateliers de programmation informatique à l’attention de groupes scolaires. L’outil utilisé, Scratch, est aujourd’hui suffisamment populaire pour qu’un grand nombre des enfants présents le connaissent déjà ; c’était alors l’occasion d’aller plus loin, et de leur montrer, grâce aux fiches pédagogiques Voyageurs du Numérique, que programmer n’est qu’une question de logique : créer est à la portée de tous !

La méthode que les VDN utilisent est toujours la même : comprendre des notions complexes de façon ludique et par la collaboration. Des groupes de 2 à 3 enfants se sont formés afin de résoudre des fiches d’activité, et ainsi créer leur propre jeu. Même parmi les moins intéressés, certains sont revenus l’après-midi, sur leur temps libre, pour s’essayer à Scratch !  Après une prise en main rapide de l’outil, ces derniers se sont ensuite montrés très curieux du fonctionnement de la programmation informatique. Ces expériences confirment l’apport de méthodes ludiques dans l’éducation et ici plus spécifiquement en ce qui concerne l’éducation et la sensibilisation au numérique.

Les temps d’interaction avec le grand public

Les VDN ont aussi pu rencontrer au cours du weekend de nombreux parents, attentifs aux activités de leurs enfants sur le web. Une maman confiait alors que son fils de dix ans passait beaucoup de temps sur l’ordinateur, et que « l’initier à de tels outils pourraient permettre de le mettre sur quelque chose d’intéressant, de ludique et d’utile ».

Ces témoignages démontrent que le numérique est créateur de lien social. Les animateurs VDN ont eu l’occasion d’échanger avec un père prof de maths et son fils hyperactif, pour lesquels l’informatique est un moyen de partager des moments ensemble. Il s’est montré particulièrement intéressé par des outils comme Scratch, qui permettent d’apprendre en s’amusant. Ces expériences montrent que le code et le jeu vidéo peuvent être de solides outils de socialisation, indifférents à l’âge de leurs utilisateurs.

A la croisée de deux mondes, celui des bibliothèques et celui des programmeurs, les Voyageurs du Numérique initient au code toutes les générations, afin qu’elles maitrisent les implications de leurs actes sur la toile. De nombreux bibliothécaires abondent en ce sens et témoignent de l’importance de disposer du plus large éventail possible d’outils pour être à la fois un consommateur averti et un créateur de contenu pertinent lorsqu’il s’agit du numérique.

En bref, des rencontres de bonne augure pour le développement à venir des Voyageurs du Numérique en Belgique !

La Pyramide des livres

Laisser un commentaire