6 novembre 2017

Le projet

Dans une société où le numérique est omniprésent, la maîtrise et la compréhension des outils devient un véritable enjeu pour créer les conditions d’une citoyenneté numérique active.
La fracture numérique n’est quasiment plus une question d’accès aujourd’hui, à l’heure des smartphones et du tout connecté. Il s’agit davantage d’une question d’usage. Et le manque de maîtrise des outils et des langues du numérique tend à augmenter, au quotidien, les inégalités sociales et la vulnérabilité.

 

C’est pourquoi Bibliothèques Sans Frontières mène depuis 2014 un programme visant à accompagner les médiateurs socio-culturels dans la mise en place d’ateliers d’initiation aux pratiques numériques (notamment via la programmation informatique).
Avec les Voyageurs du Numérique, BSF veut contribuer à renforcer la capacité d’agir des citoyens d’aujourd’hui et de demain en appuyant les structures de proximité (bibliothèques, associations d’éducation populaire, animateurs socio-culturels) dans la mise en place d’activités culturelles numériques. Ces activités ont pour objectif de rendre les individus acteurs dans leur utilisation des outils et d’en faire des utilisateurs éclairés, conscients de leurs pratiques et des enjeux qui conditionnent l’Internet d’aujourd’hui.

C’est donc en menant des projets créatifs et ludiques que les participants sont peu à peu amenés à se poser des questions, à jeter un regard critique et à comprendre la société qui les entoure.

Les Voyageurs du Numérique ce sont donc des animateurs professionnels ou volontaires qui agissent auprès de leur public (enfants, adolescents mais également adultes et personnes âgées) pour les sensibiliser et les faire réfléchir à leurs pratiques des outils numériques par la réalisation de projets ludiques et créatifs.