Dropshipping

Public : enfants, ados, adultes, seniors
Durée de préparation : 20
Durée de l'activité : 1h
Nombre de participants : de 2 à 12
Taux d'encadrement : Faible
Matériel utilisé :
Ordinateurs avec connexion internet

Contenus utilisés :
Extension X-Ray Goggles (développée par Mozilla)
2 sites de vente de vêtements ou bijoux et un site intermédiaire type (Amazon, E-bay ou Etsy etc)

 

Objectifs pédagogiques :

Pour sensibiliser au dropshipping, nous accompagnerons les participants à créer de fausses annonces publicitaires. Puis, les participants pourront échanger leurs créations et devrons retrouver le vrai produit et son prix de base sur un site officiel.

 
Compétences travaillées :
Notions de code HTML
X-Ray Goggles
Notion d'Url
Pré-requis :
Savoir utiliser un navigateur Web
Avoir les bases en inclusion numérique
installé l'extension X-ray goggle


Le Drop shipping

 

Etape 1 : qu’est ce que le dropshipping ?

 

>  Posez quelques questions aux participants sur leurs habitudes de consommation.

Est-ce que vous avez fait des achats en ligne récemment ?

oui/non

Sur quel(s) site(s) ?

Amazon, ebay, aliexpress sont les plus fréquemment utilisés.

Est-ce que l’annonce relayait une offre promotionnelle ?

oui/non

Est-ce que cette annonce est toujours en ligne ? La promotion est-elle toujours valable ?

oui/non

Avez vous entendu parler du dropshipping ?

>  Expliquez le principe du dropshipping :

Le drop shipping (en français « livraison directe ») est un système tripartite où le client (le consommateur) passe commande sur le site internet du distributeur (le commerçant), lequel transmet celle-ci au fournisseur (le grossiste), lequel assure la livraison et gère les stocks.

Plus concrètement Pour le client, le dropshipping est donc déjà quelque part en soi une arnaque puisqu’il y a tromperie sur la nature de la boutique en ligne : celle-ci n’est en fait qu’un paravent entre lui et le fabricant

Résultat de recherche d'images pour "dropshipping"

Ce système est très utilisé dans le secteur du commerce en ligne. Particulièrement efficace pour générer des ventes, les principales places de marché y ont recours, tels que Rue du Commerce, E-Bay, Prince minister.

Ces enseignes proposent à des entreprises / marques (les fournisseurs) de vendre leurs produits sur leur site de sorte à ce que les clients puissent passer commandes. Une fois la commande passée, elles font le lien avec les fournisseurs qui assurent la livraison auprès des clients. Celles-ci se rémunèrent via des taxes imputés sur le prix du produit. Ces échanges sont régis dans le cadre d’accords commerciaux.

Mais parfois, d’autres intermédiaires peuvent interférer dans cette chaîne commerciale. Les dropshippers vendent en ligne des produits dont ils n’assurent pas la production, qu’ils n’ont parfois même pas en stock. Ils achètent les produits sur des sites tiers puis les revendent à leur gré à des clients qu’ils appâtent par des publicités en ligne en mettant en avant de fausses offres promotionnelles.

> Demandez aux participants quel pourrait être l’intérêt des dropshippers à agir ainsi ? En quoi cela relève t-il de l’arnaque ?

Expliquez que les dropshippers revendent le produit à un tarif supérieur au prix d’achat afin de faire des bénéfices. En cela, ils trompent les clients.

> Les participants ont-ils idée des inconvénients du dropshipping les clients  ?

Tout d’abord AUCUNE garantie n’est assurée sur la qualité et sur l’arrivée du produit. Les délais d’acheminement peuvent être très longs car le fournisseur n’est pas l’intermédiaire premier entre le produit et le client. C’est le dropshipper qui reçoit le produit avant de l’expédier au client.

En plus, aucun recours n’est possible en cas de non-réception de la commande ou d’insatisfaction sur le produit reçu (pas de remboursement, pas de service après-vente, etc).

> Pour compléter votre propos,  vous pouvez passer un extrait d’une vidéo qui parle très simplement du dropshipping : https://www.youtube.com/watch?v=Kb13pjN0DKw

ETAPE 2 : Comment repérer les sites de dropshipping ?

 

Il faut savoir que les sites de dropshipping sont “temporaires” car ils rencontrent vites des difficultés. Il n’est pas rare que des influenceurs ou des personnes suivis par une grande communauté fassent du dropshipping.

> Demandez aux participants s’ils ont déjà regardé des vidéos dans lesquelles des youtubeurs incitaient à l’achat de produits.

> Informez sur l’existence de quelques outils pour reconnaitre un site de dropshipping :

Scam Adviser est un service qui analyse différentes données sur l’âge et la localisation d’un site : en fonction de ces éléments, il détecte de manière assez efficace les sites peu dignes de confiance.

URLVoid est un autre service d’évaluation de sites qui se base cette fois-ci sur un ensemble de listes répertoriant les problèmes de spams, de malwares, de piratage ou de fraudes connues.

ScamDoc est la solution proposée par l’équipe de Signal Arnaques tâchant de combiner les avantages de Scam Adviser et d’URLVoid, tout en y ajoutant sa touche personnelle !

Des extensions de Chrome ou de Mozilla Firefox peuvent également vérifier la fiabilité d’un site tel que WOT : Web of Trust .

Etape 3 : création d’une annonce de dropshipping

1 – X Ray Goggles

>  Présentez aux participants l’extension X-Ray Goggles (également préparée à l’avance sur les différents navigateurs) que nous allons utiliser pour la création de l’annonce.

Si elle est installée, elle se trouve dans la barre de favoris, en-dessous des onglets ouverts.  Si elle n’est pas présente, la méthode à suivre pour l’installer est expliquée dans l’Annexe de cette fiche.

>  Ouvrez une page web et cliquez sur l’extension dans la la barre de favoris.

 

On montre aux participants les différents outils disponibles au sein de cette extension :

  • En cliquant sur les blocs de couleurs recouvrant les éléments d’une page web, on peut afficher le code HTML permettant à ces données d’être affichées sur le site.
  • Ce code HTML est affiché dans un éditeur de texte, en bas de la page. Il est donc modifiable en direct.
  • Les éléments « Texte » ne sont pas les seuls modifiables. On clique sur une image, une vidéo surlignée par un bloc de couleur, et on explique comment changer le contenu affiché, simplement en modifiant l’URL (qui se trouve dans href= « … »)

Ici, on a sélectionné le titre de l’article. Le code lié à cet élément s’affiche en bas de page.

 

On montre aux participants qu’il est très simple de modifier ce qui s’affiche sur la page. Ici, on a simplement changé le titre, ce qui change complètement le sens de l’article.

L’extension X-Ray Goggles permet également de modifier une image ou une vidéo affichée sur un site web. Il suffit de modifier l’URL présente dans son code Html.

Si on souhaite remplacer l’image originale de l’article par une autre, il nous suffit de copier l’URL de la photo que nous souhaitons intégrer.

Pour ce faire, il suffit de chercher mon image (sur Google, Pixabay, etc…), de faire un clic-droit et de sélectionner l’option « Copier l’adresse de l’image ». Ainsi, on prélève l’URL correspondant à notre photo.

 

Ici, on peut voir l’URL de la photo de supporters, dans la balise src= « … »

Pour afficher une image de gravier, par exemple, on cherche l’image en question, on « Copie l’adresse de l’image », puis on colle l’URL à la place de celle de la photo précédente.

Dans la balise src, on peut voir l’Url de la nouvelle image.

2 – choix du produit à “droshipper”

> Demandez aux participants d’aller sur le site Amazon et de choisir un produit spécifique (vêtement, produit cosmétique, chaussures ou bijoux) autour duquel ils vont avoir à créer une fausse offre alléchante pour susciter l’intérêt des clients

> Laissez 10 minutes aux participants pour qu’ils aillent comparer les prix de cet article sur plusieurs sites (ex: romwe, zalando). Que remarquent-ils ?

Ces sites ont tous en commun qu’ils vendent les mêmes produits à des tarifs à peu près similaires. (ex: zalando et citadium vendent des vans à peu près au même tarif). Ils appliquent le dynamic pricing.

Le dynamic pricing, qu’est-ce c’est ? C’est une stratégie de tarification par laquelle les entreprises fixent des prix flexibles pour des produits ou des services en fonction des demandes actuelles du marché.

3- création de la fausse annonce

>  Invitez les participants à aller sur un site de vente en ligne (ex : la Redoute)  et à choisir une annonce sur laquelle travailler. En utilisant l’extension X-Ray Goggles, invitez les participants à modifier son contenu (texte, images, vidéos) pour vendre l’article choisi précédemment (faites preuve d’arguments, mettez en avant une promotion exceptionnelle sur l’article pour “séduire” le client).  Laissez aux participants 20 à 30 minutes pour créer leur annonce.

En fin d’activité, demandez aux participants d’échanger leur création et de retrouver les sites d’où proviennent les produits et leurs vrais prix (cette recherche peut être effectuée de façon collective).

Etape 4 : Conclusion

Échangez avec les participants sur le contenu qu’ils ont modifié.

Les annonces qu’ils ont créées étaient-elles crédibles ?

Les participants peuvent lire chacun leur tour leur annonce et en discuter, puis expliquer comment ils ont fait pour retrouver les vrais sites.

On explique que les modifications qu’on a effectuées n’ont pas réellement été appliquées aux sites. Elles étaient temporaires, et disparaissent dès qu’on ferme les différents onglets.


Annexe :

Installer l’extension X-Ray Goggles :

Rendez-vous sur le site https://goggles.mozilla.org/

Suivez les étapes, et cliquez-déposez l’extension dans votre Barre de Favoris pour l’installer.