L’Awesome Games Done Quick, le téléthon du jeu-vidéo !



Depuis plusieurs décennies le jeu-vidéo fédère ! Des personnes se réunissent pour le défi, dans une volonté de coopération ou simplement pour passer un moment entre amis. Mais ils se réunissent aussi dans une perspective d’entraide, et font des outils numériques des espaces où des dialogues se créent.

Car oui, tout comme Voyageurs du Numérique au travers de ses animations et formations apportant soutien et connaissances à ceux étant le plus éloignés des pratiques numériques, les « gamers » sont désormais loin de cette image de personne renfermée. Ils ont aussi à cœur d’aider, que ce soit par le biais d’un ZEvent comme nous l’avons vu récemment ou par le biais d’événements tel que l’AGDQ, ou Awesome Games Done Quick, un téléthon version jeu-vidéo.

 

Mais alors, que font ces personnes ? Qu’est-ce que l’AGDQ ?

L’AGDQ, ou plutôt, le « Games Done Quick » est une structure soulevant des fonds pour aider des associations. Cette structure met en place plusieurs événement par an, dont le plus fameux, l’AGDQ. Il a été lancé pour la première fois en 2010 et a atteint des sommets en termes de chiffres de levée de fond.
Lors de leur première édition en 2010, les dons s’élevaient à plus de 10 000€ pour le groupe CARE.

Cette année, l’édition de l’AGDQ de janvier 2018 a réuni presque 2,3 millions d’euros, pour la Prevent Cancer Foundation, une association qui lutte contre le cancer.

Mais quel est donc le rôle des joueurs dans tout ça ?

C’est très simple. Durant près d’une semaine, plusieurs dizaines de joueurs vont chacun leur tour venir présenter un jeu, et leur but  sera de finir le jeu le plus rapidement possiblement. Cette technique dans le domaine du jeu-vidéo, s’appelle le « Speedrun ». C’est une façon de montrer qu’on a maîtrisé un jeu parfaitement en faisant appel à des techniques et des compétences très poussées, ainsi qu’à une grande mémoire et connaissance du jeu pour le terminer le plus rapidement possible.

Les joueurs jouent un rôle d’animateur : rediffusée en direct sur la plateforme de live Twitch, ils font la démonstration de leurs talents. Derrière eux sur un canapé se tient leurs amis ou des personnes célèbres dans ce milieu. Celles-ci commentent ou discutent lorsque le speedrunner, lui, doit se concentrer sur sa partie.
Et ça fonctionne plutôt bien, puisque en terme d’audience, l’année dernière le show pouvait compter sur une présence moyenne d’environ 150 000 spectateurs derrières leurs écrans. C’est dans cette ambiance festive où des gamers font montre de leurs meilleurs talents que chacun peut, selon ses moyens, faire un don qui profitera à l’association soutenue, et de fait allier action social et divertissement.

À quand le prochain ?

C’est ainsi une mécanique bien huilée que l’Awesome Games Done Quick, qui repartira en direct le 6 janvier prochain.
Mais le Games Done Quick ne fait pas que ça. Il y a également le Summer Games Done Quick, généralement début juillet, reprenant exactement le même format mais qui agit cette fois pour Médecins sans Frontières.

Dans le même genre, mais format Français, il y a chez nous le Desert Bus de l’Espoir, une organisation qui se réunit chaque année en octobre, où, en live encore une fois, durant près de 50h, différentes personnes vont conduire un bus qui ne doit jamais s’arrêter, sur une route droite infinie. Ainsi donc, invités, personnalités du jeu-vidéo, youtubeurs, streamers, etc, se rassemblent pour discuter de leurs passions, de ce qu’ils font, de leurs métiers, tout en conduisant ce bus inlassablement. L’intégralité des dons versés durant cet événement partent pour l’association des Petits Princes, venant en aide aux enfants gravement malades. Peut-être un futur Desert Bus de l’Espoir spécial Voyageurs du Numérique ?

Encore une fois, bravo à ces initiatives, c’est ensemble que nous faisons de grandes choses.

 

Games Done Quick
Desert Bus de l’Espoir

Laisser un commentaire